Apparition timide

Qu'est ce que l'américanisation ?

Le terme "américanisation" est employé depuis le XXème siècle pour décrire l'influence des USA sur la culture des autres pays : le modèle états-unien s'est donc imposé.
En effet, l'américanisation est partout dans nos esprits : c'est une conception de l'homme, un mode de vie.

                                                           ***

Si sur le plan économique les USA s’imposent dés la fin du XIX ème siècle et au cours de la première moitié du XXème comme  la première  puissance industrielle, en revanche l’Europe et surtout la France dominent le monde en matière culturelle : les artistes américains se rendent en Europe et surtout à Paris afin de s’inspirer des grandes révolutions artistiques qui sont toutes européennes comme en témoignent  les peintres américains s’installant à Giverny pour travailler auprès de Monet.

Au cours du XXème siècle un retournement s’opère et ce sont les Américains qui imposent leur culture à la planète.

Ce renversement s’est-il opéré brusquement ou peut-on dégager des étapes et des domaines dans la pénétration culturelle américaine ?

On peut parler d’une première américanisation après la première guerre mondiale. La participation des USA à la victoire sur les empires centraux tant sur le plan militaire que financier renforce leur influence économique (le dollar concurrençant la livre sterling comme monnaie internationale) et leur prestige.

Sur le plan culturel, durant l’entre deux guerres, leur influence reste timide et limitée à quelques domaines comme le jazz, la bande dessinée mais surtout le cinéma avec Charlot, Laurel et Hardy, Buster Keaton et les films à l’eau de rose avec Rudolf Valentino.

 

  "Charlot" est le nom donné dans les pays francophones au personnage de vagabond interprété par Charlie Chaplin dans la plupart de ses films. Il a su se faire remarquer, et devenir un des plus célèbres enfants de la balle dans le cinéma hollywoodien.

 

Diverses raisons peuvent expliquer la faiblesse de la pénétration culturelle américaine en Europe au cours de cette période:

- D’une part  les produits culturels cités plus haut appartiennent à la culture dite populaire fortement dénigrée par les élites intellectuelles de l’époque. La culture de masse reste encore limitée car le public reste numériquement faible, faute de pouvoir d’achat.

- D’autre part durant l’entre deux guerres, les USA ne cherchent pas à transformer leur puissance économique et financière en un impérialisme politique et culturel. Dans les relations internationales, les USA adoptent une politique de repli: l'isolationnisme (tendance de la politique étrangère des États-Unis à promouvoir une intervention minimale dans les affaires du monde), on peut se demander si cette attitude n’a pas eu des répercussions sur leur influence culturelle en Europe.

 

→ Affiche de propagande de l'armée américaine lors de la première guerre mondiale.  "Je vous veux pour que vous vous enrôliez maintenant dans l'armée américaine."

.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site