Cinéma et télévision

- Le cinéma :

Le cinéma américain, c'est-à-dire le cinéma réalisé aux États-Unis, prend son essor avec la naissance d'hollywood en 1913 et durant le siècle qui suit, c'est lui qui façonne le cinéma mondial tant au niveau des contenus et des techniques de tournages qu'au niveau économique et culturel.

Le cinéma hollywoodien s'inscrit au sein du secteur du divertissement audiovisuel devenu le premier poste des revenus de l'économie des États-Unis à l'étranger: il est donc considéré comme le premier vecteur de diffusion de la culture américaine.

Les films produits aux États-Unis sont, par exemple, en France ceux qui réalisent la majorité des entrées en salle.


Part de marché des films américains et français en nombre d'entrées.
  (en %)           

Ce graphique représente l'évolution de la part de marché des films américains opposée à celle des films francais en France entre 1994 et 2007.

En France, en 1994, la part de marché des films français est estimée à 29%, contre 61% pour les films américains.
Le marché des films américains représente alors le double de celui des films français en 1994.
En France, en 2007,la part de marché des films français s'élève à 36,5%, contre 50% pour les films américains.
On observe donc d'un côté une augmentation des entrées des films français et de l'autre une diminution pour les films américains qui restent malgré tout majoritaires.

→ Ce graphique représente l'étude que nous avons mené en ce qui concerne la sortie des films dans les cinémas de notre petite ville de Lons le Saunier. Nous avons rescencé, sur une période d'un mois, l'origine des films à l'affiche de nos cinémas. On peut constater que la majorité de ces films sont américains avec 54% contre 23% seulement de films français et 23% également de films d'autres origines (britannique, allemand...)

Comment le cinéma américain s'est imposé en France, en touchant davantage la jeunesse ?

Le succès des films américains reposent sur l'efficacité de leur promotion grâce à un battage publicitaire organisé à grande échelle. Des stars américaines sont invitées aux journaux télévisés, interviewés par des magazines lus principalement par les jeunes.  De vastes campagnes d'affichage couvrent les murs des villes et des bandes d'annonces accrocheuses sont projettées dans les cinémas ou sur internet. Certains films touchant un très jeune public utilisent des supports comme les boites de céréales ou dans les "happy meal" dans lesquels sont offertes des figurines.

L'exemple ci dessous est une publicité pour un film américain "le monde de Narnia" figurant au dos d'une boite de Chocapic.
Les jeunes comsommateurs de ces céréales sont ciblés par cette publicité.
De plus, une petite figurine est offerte, ce qui pousse à une double consommation : celle des céréale et celle du visionnage du film.



D'autres types d'exemples nous prouvent que les films américains touchent plus particulièrement les jeunes: après la sortie du film Spiderman, des jeux vidéos, des cartes, ou même des figurines à l'éffigie du héros de ce film sont apparus sur le marché.

On peut voir fréquemment à la une des magazines de nombreuses stars américaines. En effet, le cinéma Hollywoodien utilise le "star-system" ce qui consiste à réaliser des films en mettant en évidence la participation d'acteurs renommés - les stars - dont la vie est largement dévoilée par les médias. Les jeunes apprécient particulièrement ces magazines dans lesquels apparaissent leurs idoles : ils achètent donc ces magazines et vont voir les nombreux films mettant en scène leurs acteurs américains préférés.

Les films américains sont aussi appréciés des jeunes en raison de leur conception. Ils privilégient l'action, les effets spéciaux plutôt que les dialogues et la spychologie. Leur rythme est toujours acceléré, il n'y a aucun temps mort et les scènes s'enchaînent rapidement les unes aux autres, rappellant indirectement les jeux vidéos.

• Le box-office de la France en 2002 •

Film Pays      Entrées
1. Ratatouille
 Etats-Unis 7 751 424
2. Spiderman 3  Etats-Unis 6 336 433
3. Harry Potter et l'ordre du Phénix  Etats-Unis 6 187 010
4. Pirates des Caraïbes III  Etats-Unis      5 763 630
5. Schrek le Troisième  Etats-Unis 5 515 17

Ce tableau permet de mettre en avant le succès du cinéma américain dans notre pays puisque les films ayant fait le plus d'entrées en 2002 sont originaires des Etats-Unis: le top cinq des films les plus regardés en France cette année là ne comporte donc aucun film français. De plus, on remarque que ceux-ci sont plutôt destinés au jeunes: se sont soit des dessins animés (Ratatouille & Schrek) soit des films utilisant le "star-system" (Pirates des Caraïbes avec les célèbres Johnny Depp et Orlando Bloom) ou encore des films aux sujets adressés et plaisant aux plus jeunes.

- La télévision :

Comme nous l'avons expliqué, la plupart des films qui sont projetés dans nos salles de cinéma proviennent de l'Amérique. Mais depuis plusieurs années, la télévision est également touchée par ce phénomène d'américanisation. Effectivement, ce sont les films, séries et clips américains que nous voyons à longueur de journée sur nos petits écrans.

A quoi est dû un tel engouement des téléspectateurs et des chaînes de télé ?

Quelles séries cartonnent sur le paysage audiovisuel français ?

Les séries américaines sont aujourd'hui à la mode, ce qui naturellement touche plus les jeunes qui ont sans cesse besoin de renouveau.  Ainsi, la jeunesse est une grande adepte de toutes ces séries, et on ne compte plus les couvertures des héros de celles-ci dans les magazines télé (référence au "star-system").

Chaque série est généralement la chasse gardée d'une chaine. TF1 a acheté les droits des Experts Manhattan et Miami, mais aussi Grey's Anatomy, Lost ou 24. France 2 réplique avec FBI : portés disparus et Urgences. Canal Plus possède l'exclusivité sur les Desperate Housewives saison 2, Cold Case ou MI-5. Enfin, M6 a diffusé la première saison des Desperate Housewives, vient de terminer la diffusion de la première saison de Prison Break et continue de diffuser le vendredi NCIS : Enquêtes spéciales, Numb3rs et Sex and the City.

 

Sex and the city, une série populaire qui compte 94 épisodes de 22 minutes et qui a engendré la sortie d'un film "Sex and the city: le film" en 2008.

Comment expliquer le succès de ces séries ?

Tout d'abord, elles font de l'audience et plaisent à la ménagère convoitée (femme au foyer entre 40 et 50 ans). La ménagère peut se reconnaître dans l'un des personnages (comme pour les Desperate Housewives), avoir de l'attirance pour le physique des héros des séries (par exemple Prison Break). Elles plaisent aussi aux jeunes qui trouvent que les intrigues sont bien écrites. Ainsi, ceux -ci regardent les séries à la mode, admirent leurs stars favorites et s'identifient à eux.  Comme ces séries sont fédératrices, elles peuvent se permettre d'être diffusées en prime time et non plus en access prime time comme autrefois (Urgences, Friends, Melrose Place). Ainsi, M6 (habituellement derrière France2 et TF1) peut se vanter d'avoir battu TF1 et France 2 avec l'avant dernier épisode de la saison 1 de Prison Break (7 millions de téléspectateurs).

Dans les séries américaines, on retrouve comme pour le cinéma un rythme rapide, un enchaînement des actions et des intrigues souvent multiples dans un unique épisode. Chaque série comporte de très nombreux épisode permettant au public de s'attacher aux personnages car les séries sont produites de façon industrialisée aux Etats-Unis, en effet,  des équipes de scénaristes travaillent sur de nombreux épisodes.

Les chaînes sont aussi satisfaites car ces séries sont beaucoup moins chères que les divertissements ou les séries ou téléfilms français qu'elles doivent co-financer. Il leur suffit juste d'acheter des droits. De plus, le format de 52 minutes de ces séries permet aussi de diffuser plus de publicité. Ainsi, France 2 qui n'a pas le droit de mettre de la publicité dans ses films ou téléfilms, peut tout a fait mettre des annonces publicitaires entre deux épisodes de FBI : Portés disparus. Ensuite ce format permet une plus grande flexibilité dans la réalisation de la grille des programmes. On peut choisir de mettre un ou deux épisodes à la suite selon qu'on veut que la deuxième partie de soirée commence plus ou moins tôt.

Pour attirer d'avantage les jeunes, une nouvelle série américaine  du nom de Gossip Girl est diffusée par TF1. Cette série est très peu appréciée par les adultes qui trouvent que le scénario qui dépeint la vie d'adolescents new-yorkais huppés vue à travers une mystérieuse personne au ton ironique est plutôt aberrant. Les jeunes quant à eux raffolent de ce genre de séries qui fait référence à leur style de vie.  Adaptée de la saga littéraire signée Cecily von Ziegesar, Gossip Girl a été la première nouvelle série renouvelée pour une saison complète cette année malgré un public restreint (entre 2,5 et 3 millions de téléspectateurs par semaine) gossip girl est incontestablement un succès. Elle est la nouvelle série la plus regardée par les jeunes, elle est la la série la plus téléchargée légalement et les sondages montrent que si peu de personnes la regardent, beaucoup l’enregistrent (l’audience augmenterait de 30% si les téléchargements étaient pris en compte dans les audiences). TF1 diffuse depuis le 6 septembre les 18 épisodes que comporte la 1ère saison, chaque samedi à 16h50 puisque, à cette heure ci, les adolescents sont souvent scotchés à leur téléviseurs.
Enfin, Gossip girl bénéficie d’un énorme bouche à oreille. Tous les jeunes regardent la série et tous en parlent ensuite autour d’eux. Des sites internet inspirés de l’idée de gossip girl (un élève anonyme qui raconte les petits secrets de ses camarades) ont fleuri, certains déjà supprimés, mais le phénomène est bien là.

 

Grey's anatomy, série diffusée sur TF1 depuis juillet 2006.

Quelles modifications sur la grille des programmes ?

Les anciennes séries à succès sont mises à des horaires moins accessibles (les rediffusions de Beverly Hills à 10H, la douzième saison d'Urgences à 22H30). Au contraire, les nouvelles séries envahissent les premières parties de soirée et amènent un bouleversement dans la grille des programmes des grandes chaînes nationales.

Ainsi, France 2 a innové en remplaçant le film du dimanche soir par FBI : portés disparus ce qui lui a valu de battre TF1 à plusieurs reprises. TF1, très mécontent, a décidé de supprimer le traditionnel film du dimanche (qui était vu par environ 6-7 millions de téléspectateurs) pour dégainer ses Experts (qui font régulièrement plus de 9 millions de téléspectateurs) et faire de la concurrence à France 2. TF1 avait fait de même l'année dernière, en mettant les experts le mercredi en concurrence directe avec les Desperate Housewives de M6. (Ce qui n'a pas empêché M6 de faire un bon score).

En conclusion, le téléspectateur peut voir presque continuellement des séries que ce soit sur les grandes chaînes nationales mais aussi celles du câble et du satellite. Il peut même les revoir en achetant les intégrales des saisons qui fleurissent en cette fin d'année en DVD !

 

Desperate housewives: ce feuilleton met en scène le quotidien mouvementé de quatre femmes vivant dans le même quartier, diffusé depuis 2006 sur M6.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site